Aujourd’hui, les autodidactes n’ont plus vraiment leur place dans le milieu du game design ! Il faut prouver ses compétences par le biais de diplômes spécifiques et surtout d’expériences. Ne pensez pas que c’est parce que vous aimez les jeux vidéo que vous serez pris.

Les places sont rares et très chères. Il faut faire des stages, de l’apprentissage, un bac + 3 dans les jeux vidéo minimum et pourquoi pas être testeur de jeux à côté ! Dernière chose : l’anglais est indispensable.

L’anglais au coeur du métier de game designer

Game design : des places chères

Si l’anglais est indispensable, c’est qu’il est aujourd’hui très utilisé dans le monde du jeu vidéo. Si vous travaillez dans le domaine du game design, vous aurez forcément à communiquer avec des prestataires qui parlent anglais.

Ensuite, les postes en France restent rares et limités, vous aurez davantage de chances en tentant de vous faire embaucher à l’étranger !